Loading

La peinture de Michel Dhalenne

Limpide et fascinante

Irrésistiblement faire un pas et entrer dans le tableau. S’y couler, s’y enrouler. Les toiles de Michel Dhalenne saisissent le visiteur et le plongent au cœur du bleu de Prusse, du brun Van-Dyck. À côté de saint Jérôme ou d’Ingrid Bétancourt ; sur les reins d’un cheval de trait ou dans le sillon d’un val boulonnais. La peinture de Michel Dhalenne est limpide. De cette limpidité que savent utiliser les hommes de culture pour présenter un sujet quand ils le maîtrisent parfaitement. Sans affectation, sans prétention. Juste avec aisance. Assez simplement pour que l’interlocuteur, qui accède à la compréhension, se sente intelligent…

N’allez pas dire à Michel Dhalenne qu’il “travaille”, dans son bel atelier. Non, quand il parle de ses toiles, il conjugue sans cesse le verbe s’amuser. « Ce qui m’amuse est la prise directe avec les outils, la matière… (…) Je m’amuse à travailler sur la pâte à papier. Ça boit, il faut lutter ! (…) J’ai fait mon autoportrait en neuf morceaux, sous forme de puzzle. Les gens s’amusent à le reconstituer. » L’homme cultive le second degré et la dérision. Il cultive aussi l’humilité. « J’essaie de jouer avec ce que je maîtrise, ça n’a rien du virtuose. J’aime l’échappée lyrique mais je garde le même éventail de possibilités. Il existe une écriture à laquelle on doit se laisser aller. » Il est vrai que l’artiste – modeste – n’a pas besoin de signer ses toiles pour qu’elles soient identifiables. Outre les couleurs bleu, brun, ocre, les balayages et les gestuels sont de véritables marques de fabrique. Autre indice : le texte. Partout, l’écrit file sur les tableaux. Un peu de météo marine, d’informations entendues à la radio, des mots illisibles presque secrets. Quand l’homme peint des livres (ce qu’il adore), il sort le contenu du contenant et les phrases fines s’échappent sur l’horizon. Horizon, le mot est posé. Passionné de son territoire boulonnais, Michel Dhalenne ne cesse de recréer les lignes de ciels aux mers mélangées, des vals et des vallons et des bons gros chevaux de trait. Depuis quelque temps, il s’est attaché trois thèmes : les paysages de sa région, La Cène de Léonard de Vinci et le fameux cheval boulonnais. Avec malice, il oscille de l’un à l’autre et l’un devient l’autre. Le cheval couché se transforme en paysage, le paysage se fait Cène. Fascinant, talentueux et drôle. Quand Michel Dhalenne dit qu’il s’amuse…



L'Écho du Pas-de-Calais n°67
Septembre 2005

URL courte : www.echo62.com/article1602



Copyright © 2000-2011 - Les Échos du Pas-de-Calais
tous droits réservés
http://www.echo62.com
  • Département
  • Sport
  • Culture
  • Musique
  • Sorties/rando
Les 3, 18, 19, 24, 25 et 26 octobre, Fruges : "Badinage artistique", festival des arts visuels
Du 3 au 26 octobre, Fruges : exposition "un peu, beaucoup, passionnément" peintures de Francine Hilmoine et Brigitte Neto
S. 4 octobre, Béthune : 19h30-00h30 salle Olof-Palme
Du S. 4 au D. 5 octobre, Leulinghen-Bernes : exposition de peintures et sculptures « Art et Matière »
S. 4 et D. 5 octobre, Wimereux : salon du Livre
Les 4 et 5 octobre, Arras : salon ses métiers d'Art « l'or de la main »
du 4 au 12 octobre, Loos-en-Gohelle : exposition:
du 4 au 26 octobre, Fruges : expo de peintures de Francine Hilmoine et Brigitte Neto
D. 5 octobre, Bully-les-Mines : salon du terroir et de l'artisanat
D. 5 octobre, Offin : fête de la courge
Les 7 et 8 octobre, Liévin : congrès
Du 8 au 11 octobre, Fauquembergues : Fête de la science « comment la lumière déplace la matière »
Du 8 octobre au 30 novembre, Arras : exposition "L'art à la rue"
Du 9 au 11 octobre, Merck-Saint-Liévin : Fête de la science
Du 10 au 19 octobre, Harnes : semaine culturelle de la polonité
S. 25 octobre, Etaples-sur-Mer : course d'orientation
S. 4 octobre, Bully-les-Mines : Fab de Soignies
S. 4 octobre, Marquise : bal « rétro » animé par le groupe Black cat joe and corinna
S. 4 octobre, Houdain : festival Jazz Art: Stabar + Nefertity in the kitchen
S. 4 octobre, Coulogne : Goupi’fest
D. 5 octobre, Noeux-lès-Auxi : concert
D. 5 octobre, Cambrin : festival Jazz Art: Jordan Officer (jazz blues)
V. 10 octobre, Arras : le Trio Pleyel en concert
V. 10 octobre, Calais : concert de Coups de Vents Wind Orchestra et Quartier français
S. 11 octobre, Croisette : bal folk avec Coérémieu
D. 12 octobre, Neufchâtel-Hardelot : concert de Jean-Claude Borelly,
Du 16 au 19 octobre, Le 6ème son : festival chanson
V. 17 octobre, Hautecloque : Autour de Piazzolla et du tango avec l'ensemble Opus 62.
V. 17 octobre, Calais : duo Russ Barenberg et Eden Mac Adam Somer
S. 18 octobre, Blendecques : repas-concert
S. 18 octobre, Aire-sur-la-Lys : Concert Mickaël Miro
V. 3 octobre, Marquise-Rinxent : randonnée de 10 km
S. 4 octobre, Ambleteuse : Sortie champignons
S. 4 octobre, Estrée-Blanche : balade gourmande
Les 5, 18 et 26 octobre : Octobre rose: venez marcher contre le cancer du sein
D. 5 octobre, Arques : Visite guidée "Arques au fil de l’eau"
D. 5 octobre, Dourges : circuit pédestre « la Cité Bruno ».
D. 5 octobre, Oignies : visite du 9-9 bis, site minier remarquable
S. 11 octobre, Fauquembergues : balade santé
D. 12 octobre, Sailly-au-Bois (Artois Sud) : randonnée "Sur les pas de la grande guerre en Artois Sud"
D. 12 octobre, Marles-les-Mines et Auchel : visite guidée gratuite « Sur les traces du charbon ! »
Les 18 et 26 octobre, Arras : visite de mémoire du cimetière (rue Georges Clémenceau)
J. 23 octobre, Auxi-le-Château : rallye "Faites du développement durable"
Me. 23 octobre, Pays de la Lys romane : Les Rendez-vous voyageurs: La chasse aux fantômes
No banner in farm

A lire dans la même édition
  • Un café polyglotte à Calais : Les langues se mettent à table !
  • Le panier de la mer et des bonnes idées
  • Association Histopale : La mémoire de la Côte d’Opale
  • « Le Rivage » à Tilques : Un cocon dans le marais
  • « Cœur toujours » : Le sentier de la guérison
  • Louvetiers, qui êtes-vous ?
  • Joyeux Noël au Régency
  • Les jardins enchanteurs de Séricourt
  • Pour l’amour et la protection du patrimoine paysager
  • Neuf de cœur à Lens : Au secours des femmes
  • Maison de la Polonia, le lien entre ici et là-bas
  • Henryk Witkovski : l’esprit de Liszt
  • Ch’est li D’siré, d’Sarny et Saint-Nazaire
  • La Cyclo 62
  • Di Dou Da : la chanson, c’est magique
  • Raphaël Joly : sculpteur-ébéniste-poète
  • Les jardiniers du marais
  • Achicourt : des habitants « gèrent » de l’argent public pour la vie du quartier
  • La « trêve » de Monchy-au-Bois
  • Les 16, 17 et 18 septembre : la fête du Labour
  • énergies vertes
  • Racing club de Lens - Vainqueur de la coupe Intertoto 2005
  • Dimanche 18 septembre : Le 59e grand prix d’Isbergues
  • Médailles aux Jeux « méd »
  • Johan Renaux a déjà disputé un championnat du monde, l'ambition à la mesure du budget
  • Pauline Macquet
  • La peinture de Michel Dhalenne
  • Théâtre de Béthune : Un jardin extraordinaire
  • Rendez-vous cavaliers : la résonance
  • Marie-Claude Pietragalla, Respirer avec le Pas-de-Calais
  • Festival « Conteurs en Campagne » : de la scène éphémère au projet durable
  • Six jeunes femmes au fond du gouffre
  • SolitaireS
  • La Chambre des morts
  • Peindre la Flandre et la Côte d’Opale à l’aquarelle
  • La Cuisine du Nord en 50 recettes
  • Regards sur Mai 1940, Mémoires de Carvin et du Carembault
  • Votre fils pour la vie
  • Anecdotes et portraits boulonnais
  • Slender Fungus (tome II)
  • Portrait d’auteur : Daniel François, Le démiurge de Romicourt
  • Tourisme de mémoire, la passion
  • La Cense aux bonheurs à Torcy
  • Cinq Pen Duick pour un marin de légende
  • Chemin de Scarpe et des prés
  • Ô Borne-Vierge, priez pour nous

  • l'Écho du Pas-de-Calais n°147

    Qui sommes nous ?

    La maison d'edition, commandez nos livres

    Les travaux exterieurs

    internet

    Les 6H de l'Echo

    Les 6H du Pas-de-Calais

    Les 10km du Pas-de-Calais

    L'oralité

    Régie publicitaire

    Abonnez-vous au flux RSS d'actus

    Abonnez-vous au flux RSS agenda

    Suivez-nous sur Facebook

    141 visiteurs
    connectés