Loading

Isbergues : Une usine qui " sème " des graines orientés et " récolte " des tôles

Tant qu'il y aura du courant électrique, il y aura des transformateurs ! Transfos petits ou très gros, indispensables pour transporter le courant sous très haute tension et qui sont la raison de vivre de l'usine Thyssen Krupp Electrical Steel UGO, implantée à Isbergues. " C'est un nom un peu compliqué " explique Bernard Lhullier le directeur général, un peu à l'image du procédé de fabrication des tôles à grains orientés, matériau irremplaçable pour faire des transfos ; un peu à l'image aussi de l'histoire sidérurgique isberguoise... Avant d'être Thyssen Krupp Electrical Steel UGO, cette société s'appelait UGO : Usinor Grains Orientés " petite société dans son petit coin " qui avait choisi de quitter la maison mère : Ugine Isbergues dont elle était le département " tôles magnétiques "...

Mais pourquoi faire compliqué quand on peut faire simple ! Il suffit de livrer quelques dates pour y voir plus clair. Nous sommes en 1881 et les " Aciéries de France " s'établissent à Isbergues ; la première tôlerie est construite en 1934. Les tôles à grains orientés apparaissent en 1955. Changeant plusieurs fois de nom, l'usine d'Isbergues devient au fil des décennies une pointure de l'inox... Électriques, magnétiques ou inoxydables, toutes ces tôles vivent en parfaite harmonie sur un même site d'une centaine d'hectares. Patatras ! La sidérurgie fait sa crise, le marché a le hoquet et Ugine devient filiale d'Usinor et Sacilor pour les inoxydables et électriques. En 1998, Usinor se magnétise en créant UGO : la cohabitation n'est plus que territoriale ! Nouveau rebondissement en 1999, UGO est racheté par un concurrent, Thyssen Krupp (100 % des actions en 2000). Plus question bien sûr de faire allusion au " U " d'Usinor et le 18 juillet 2002, c'est la naissance officielle de Thyssen Krupp Electrical Steel UGO. Un " petit " (516 salariés au 31 août dernier) qui veut absolument communiquer et se faire connaître. " 6 % du marché mondial des tôles à grains orientés, ce n'est pas rien " clame Alain Clerbout, responsable des ressources humaines, " ça nous place carrément en tête du peloton des leaders mondiaux ! "

Des lames de rasoir
Cette usine dans l'usine (elle partage avec sa voisine Ugine & ALZ, pompiers et service de gardiennage) produit 92 000 tonnes par an de bobines d'acier au silicium à grains orientés. Inutile d'entrer dans les détails, mais la fabrication de ces produits à partir de " coils " venus d'Allemagne, n'est pas une mince affaire : trois à quatre semaines pour un cycle complet, en faisant appel aux lois les plus pointues de la physique et de la chimie. L'expérience (depuis les années cinquante), le savoir-faire industriel ne sont pas étrangers à la bonne place de l'entreprise sur le marché mondial. On n'improvise pas dans les grains orientés, on ne badine pas avec des bains d'acide sulfurique, des fours montant à 1 200 degrés ou des tôles qui coupent comme des lames de rasoir ! Cette parfaite maîtrise permet à la direction d'envisager une montée en puissance de la capacité de production à 115 000 tonnes. Quand on sait que cette entreprise était encore déficitaire il y a quatre ans, on ne peut que souligner ses compétences dans un créneau très spécialisé. " Depuis trois ans nous sommes bénéficiaires " ajoute Alain Clerbout, conscient que la bonne santé est liée à la formation du personnel (10 000 heures), à la satisfaction des quelque 150 clients : thèmes fondamentaux de la démarche " qualité totale ".
Le n'a pas démarré sur les chapeaux de roues, mais il a su se " forger " un nom dans le domaine sans doute le plus complexe de la sidérurgie. Désormais dans le giron du grand Thyssen Krupp Electrical Steel, la société anonyme isberguoise est en mesure de faire parler d'elle aussi souvent que sa voisine (Ugine & ALZ)... Il y a des signes qui ne trompent pas : elles étaient toutes deux présentes dans la caravane du grand prix cycliste professionnel d'Isbergues.

" Un personnel motivé et épanoui "
Il y a naturellement des réactions syndicales et des mouvements de grève ! La direction de Thyssen Krupp Electrical Steel UGO reste toutefois persuadée que le personnel travaille dans de bonnes conditions. Pas évident dans une entreprise qui a dû créer sa comptabilité, son service informatique ; qui a dû retravailler ses certifications... et su parvenir à un chiffre d'affaires de 120 millions d'euros. " Les jeunes représentent 20 % de nos effectifs, la moyenne d'âge du personnel étant de 47 ans " explique Alain Clerbout. Passage aux 35 heures, intéressement, participation, primes, " le plus petit salaire est supérieur de 30 % au Smic "" les meilleurs accords de la région ". Toutes ces bonnes choses ont été davantage ressenties par les " anciens " du DTM (département des tôles magnétiques) de l'ancienne usine d'Isbergues. Anciens qui constituent encore 95 % de l'ossature actuelle.



L'Écho du Pas-de-Calais n°38
Novembre 2002

URL courte : www.echo62.com/article311



Copyright © 2000-2011 - Les Échos du Pas-de-Calais
tous droits réservés
http://www.echo62.com
  • Département
  • Sport
  • Culture
  • Musique
  • Sorties/rando
Du 30 mars au 24 avril, Carvin : exposition "Paysage(s)"
Du 30 mars au 3 avril, Courrières : festival communautaire du Film de l’Environnement.
Du 31 mars au 11 avril, Isbergues : exposition « Le monde du chocolat »
Du 1er au 30 avril, Etaples-sur-Mer : rxposition: Carte blanche à Marie-José Foy
Du 1er au 24 avril, Lens : exposition « Blessés au combat ». Regards d’un infirmier militaire
Du 2 au 6 avril, Boulogne-sur-Mer : Festival des images de mer
V. 3 avril, Auchy-lès-Hesdin : exposé-conférence « les plantes et la vie du sol »
Les 4 et 5 avril, Merlimont-Plage : Pâques polonaises
Du 4 au 6 avril, Samer : salon de l'humour et de la caricature
S. 4 avril, Angres : bourse multicollections
Les 4 et 5 avril, Bouvigny-Boyeffles : 1ère expo-vente de Playmobil
D. 5 avril, Roquetoire : 7h-17h
D. 5 avril, Lillers : salon du tourisme « balades en Nord - Pas-de-Calais »
L. 6 avril, Nœux-les-Mines : Drone race
L. 6 avril, Tollent : bourse internationale de modélisme ferroviaire,
D. 5 avril, Daiville : foulées et marche pédestres de Dainville
L. 6 avril, Ames : brevet cyclo, VTT et marche.
L. 6 avril, Bruay-la-Buissière : 24e édition des 4 heures VTT
Les 11 et 12 avril : Touquet raid Pas-de-Calais
Les 18 et 19 avril, Desvres : Trail de la Faïence
D. 19 avril, Liévin : Le trail de Liévin
V. 1er mai, Wimereux : tournoi de tennis de table
du 30 mars au 3 avril, Arras : Festival Arsène
Les 31 mars, les 1er, 2, 3, 4 avril, Boulogne-sur-Mer : « Cyrano de Bergerac »
Ma. 31 mars, Bruay-la-Buissière : « Les 7 jours de Simon Labrosse » par la Cie Hautblique
du 31 mars au 3 avril (20h), J. 2 avril (15h et 20h), Béthune : « Elikia » de Suzanne Lebeau, par la Cie Tourneboulé
Me. 1er avril, Saint-Martin-Boulogne : « Est-ce qu’on me voit ? » par la Cie l’Etourdie
V. 3 avril, Calais : « Des hommes qui dansent » par la Cie Hervé Koubi
V. 3 avril, Bruay-la-Buissière : « Orphelins » de Dennis Kelly,
V. 3 avril, Samer : one man show de Julien Courbet
V. 3 avril, Lens : nocturne théâtrale « Où sont les anges ? »
V. 3 avril, Marck-en-Calaisis : « Bons baisers de Broadway »
V. 3 avril, Lestrem : reportage numérique « L’alsace, Carrefour de l’Europe »
S. 4 avril, Avion : Soirée exceptionnelle en présence de la comédienne Corinne Masiero
S. 4 avril, Béthune : « Robot », chorégraphie de Blanca Li
S. 4 avril, Isbergues : « Ne fermez pas le cercueil » par la Cie Fous Rires
Les 4 et 5 avril, Samer : Festi'rire
J. 2 avril, Carvin : concert "BiG BoeuF #2"
Les 3, 4 et 5 avril, Sailly-sur-la-Lys : Fête de La Piposa
V. 3 avril, Bully-les-Mines : Tribut'lly Fest
V. 3 avril, Les Attaques : « Ch’ti Lyrics, ou la ballade des sœurs Vandekaestecker »
V. 3 avril, Saint-Omer : Régis Pasquier, Roland Pidoux, Jean-Claude Pennetier
V. 3 avril, Lens : Manu Dibango
V. 3 avril, Arques : Le mystère des voix bulgares
V. 3 avril, Berck-sur-Mer : « Les 7 dernières Paroles du Christ en Croix » de Joseph Haydn,
D. 5 avril, Auchel : Jean-Luc Lahaye en concert
D. 5 avril, Oignies : concert
Ma. 7 avril, Bapaume : "Ça c’est Paris !" De l’opérette au music-hall, l’après-guerre en chansons
Me. 8 avril (19h), J. 9 avril (10h), Bruay-la-Buissière : « Quelle aventure ? » par la Cie La reine de cœur
J. 9 avril, Liévin : concert Jeanne Cherhal « Histoire de J. » + Benoît Carré
V. 10 avril, Saint-Martin-Boulogne : Lucile Bayard (auteur, compositeur et interprète)
V. 10 avril, Saint-Omer : À 2 Violes escales.
No banner in farm

A lire dans la même édition

l'Écho du Pas-de-Calais n°151

Qui sommes nous ?

La maison d'edition, commandez nos livres

Les travaux exterieurs

internet

Les 6H de l'Echo

Les 6H du Pas-de-Calais

Les 10km du Pas-de-Calais

L'oralité

Régie publicitaire

Abonnez-vous au flux RSS d'actus

Abonnez-vous au flux RSS agenda

Suivez-nous sur Facebook

151 visiteurs
connectés