Loading

Frozen Time : Temps figé et lueur d’espoir

Souvenirs plus ou moins anciens des cours d’anglais au collège. Interro écrite sur les verbes irréguliers ! Si tu ne sais pas la liste par cœur, tu es foutu… To freeze ? Froze, frozen. Neurones pas trop congelés pour rencontrer Frozen Time, groupe de rock soucieux de ne pas se fondre dans la masse des productions actuelles. Dans le studio du « boss », Daniel Bernière, à Moulle, la conversation passe très vite du gothic au metal, de la pop au brutal death ! « Il y a peu de groupes qui nous ressemblent » affirme Daniel, 30 ans, « responsable » de 90 % des compositions de Frozen Time.

Cela a des avantages. Le plus gros ? L’originalité. Une denrée finalement rare dans l’univers musical et qui permet de se faire un nom au-delà du cercle des parents et amis ! Cela a aussi des inconvénients. « Nous avons un mal fou à intégrer les festivals pop-rock », lesquels restent très sensibles aux étiquettes. Peu importe, même si Frozen Time signifie « temps figé », Daniel et ses amis avancent, persuadés d’avoir tous les éléments pour s’inscrire durablement dans l’avenir du rock. « Nous sommes indépendants et nous avons du matos », que demande le peuple ? D’en savoir un peu plus sur ces gentils glaçons… pardon garçons.

Metal wave rock
Il était une fois deux potes, Daniel Bernière et David Hérent, guitariste et batteur, secouant l’Audomarois dès 1998 avec Dark Ages et sa musique sombre et dure. Quelque part entre le gothic et le metal, ils cherchent leur voie, plus enclins à triturer les machines qu’à gratter les cordes vocales. L’été 2002 est à marquer d’un grêlon blanc. Daniel et David peuvent lancer Frozen Time, avec un nouveau chanteur Jess, Boulonnais de 22 ans arrivé là « parce que quelqu’un a répondu pour lui à une petite annonce » ; et un nouveau guitariste John, Audomarois de 25 ans, l’homme du brutal death ! Le quatuor se met alors au boulot, donne de la puissance aux guitares, de la légèreté aux mélodies. « Définition de notre musique : du metal wave rock ! » lance Daniel ; et son compère d’ajouter, « on peut devenir plus violent, ou on peut s’assagir… ». Sans rechigner à dégoter des concerts – « la scène avant tout » – clame Daniel, Frozen Time a voulu soigner une maquette destinée à séduire les labels, les médias, les distributeurs. Entre deux étés, ils ont enregistré cinq morceaux, histoire de prouver que le metal wave rock existe.
Cette maquette, baptisée Light, est un « premier palier » pour accéder à l’album, Glimmer of hope, dont la sortie est annoncée à la fin de cette année. Lueur d’espoir (encore ces souvenirs des cours d’anglais…) : titre prédestiné pour un groupe décidé « à faire tourner son nom ». Et à envoyer définitivement valdinguer les étiquettes ! N’ayez-pas peur de Frozen Time, capable de reprendre Sweet dreams des Eurythmics ou du A-ha.

http://frozentime.free.fr


L'Écho du Pas-de-Calais n°59
Novembre 2004

URL courte : www.echo62.com/article1196



Copyright © 2000-2011 - Les Échos du Pas-de-Calais
tous droits réservés
http://www.echo62.com
  • Département
  • Sport
  • Culture
  • Musique
  • Sorties/rando
D. 26 octobre, Calonne-Ricouart : bourse toutes collections
D. 26 octobre, Calais : Rendez-vous familles: Au pays des merveilles…
D. 26 octobre, Aix-Noulette : La Ronde des sorcières (10e édition)
Les 26 octobre, 1er, 2, 8, 9, 11, 15 et 16 novembre, Saint-Venant : exposition "Les Indiens 1914-1915"
Ma. 28 octobre, Robecq : conférence "Le cancer et l'alimentation" par le professeur Jean-Michel Lercerf
Du 31 octobre au 2 novembre, Annezin : exposition de photos
V. 31 octobre, Arras : Les Bénévoles du Bus accueil fêtent leur anniversaire 2004-2014
Du 31 octobre au 5 novembre, Liévin : exposition des œuvres des meilleurs auteurs régionaux et lauréats du critérium jeunesse
Les 31 octobre, 1er et 2 novembre, Wimereux : week-end des Broc's
Les 31 octobre, 1er et 2 novembre, Wismes : fête de la pomme
V. 31 octobre, Mont-Bernenchon : rendez-vous avec les étoiles
du 1er novembre au 15 décembre (date de clôture), Concours littéraire international Arts et Lettres de France : catégorie adultes
S. 1er novembre, Sainte-Catherine : foire aux disques et de la bande dessinée
D. 2 novembre, Nœux-les-Mines : salon gastronomique
Du 3 au 29 novembre, Fruges : expositions:
Les 1er et 2 novembre, Montreuil-sur-Mer : concerts franco-britanniques
Ma. 4 novembre, Saint-Omer : "Les Folles Années de l’Opérette"
Me. 5 novembre, Calais : atelier d’écoute: « Il y a 150 ans naissait le Conservatoire de Calais et Georges Bizet composait... »,
V. 7 novembre, Carvin : le duo Volute
V. 7 novembre, Calais : l’Orchestre symphonique de l’agglomération du Calaisis,
V. 7 novembre, Calais : show "Claude François" par Bastien Rémy et ses danseuses
S. 8 novembre, Béthune : Alain Chamfort
S. 8 novembre, Bruay-la-Buissière : « Et nous voilà ! » de Nicolas Peyrac
S. 8 novembre, Marck : l’Orchestre symphonique de l’agglomération du Calaisis
Les 8, 9 et 10 novembre, Saint-Omer : « Atout Chœurs »
S. 8 novembre, Oignies : CharlÉlie en concert
D. 9 novembre, Blériot-Plage : l’Orchestre symphonique de l’agglomération du Calaisis
D. 9 novembre, Lumbres : bal country des Woodside
V. 14 novembre, Bruay-la-Buissière : From & Ziel
V. 14 novembre, Blangy-sur-Ternoise : hommage aux Beatles avec le groupe The After Beat
No banner in farm

A lire dans la même édition
  • Le boulanger d’Audinghen tient le cap
  • À Bléquin, au « pays des oursons »
  • Frozen Time : Temps figé et lueur d’espoir
  • Services publics …
    devenus des trésors ?
  • Le Pays de la faïence de Desvres
  • Artéa à Frévent : À fond la « thermoforme »
  • Electronique de pointe à Ruitz
  • Ils font partie des meubles
  • La Ferme du Ponchel
  • Ces ingénieurs ont le sens de l’ellipse
  • Emploi, travail, boulot...
    trop de noms masculins !
  • Mission locale de l’Artois : des jeunes et des parrains
  • Astérix i rinte à l’école : Le Gaulois parle en chti…
  • Ch’est quoi tin n’ti nom ?
  • Paroles de poilus, lues
  • Grévillers : Le marin du bois Loupart
  • Le sourcier et la DS
  • École de Warlencourt-Eaucourt : Y a d’la joie ! Bonjour bonjour les élèves !
  • Sage de la Sensée : captage… de l’attention des citoyens
  • Allumez vos bougies
  • Lycées agricoles : l’enseignement concret
  • Cinéma dans le Pas-de-Calais : bruitages
  • « Téléthon, Lions club, bonjour ! »
  • « Moi je me bats et avec toi je gagne »
  • Cyril Ducrot a tout des grands
  • Rallye du Touquet - Pas-de-Calais : La maîtrise de Rousselot
  • Lille rit, Hénin sourit et Lens grimace
  • Loïc Dupret
  • 5e festival international d’Arras : l’autre cinéma
    Villes réelles, villes imaginaires -- du 9 au 16 novembre
  • Le centre Gérard-Philipe à le blues
  • La comédie de Béthune, nouvelle saison, nouvelle direction
  • Wingles
  • Napoléon
  • Napoléon à Arras et Dainville
  • La Libération de Saint-Martin-Boulogne
  • Pour 2005,la lune est à la une
  • Le monde des plantes de terre argileuse
  • En Vers & contre tout
  • Le cri du héron
  • Objectif Terre
    « Le secret des terriens »
  • Coups de pédales
  • Canal Mémoire
  • Saint-Venant, en bord de Lys
  • La caille des blés
  • Hubert-Félix Thiéfaine, un soir d’automne à Bruay
  • Un samedi soir sur la terre...

  • l'Écho du Pas-de-Calais n°147

    Qui sommes nous ?

    La maison d'edition, commandez nos livres

    Les travaux exterieurs

    internet

    Les 6H de l'Echo

    Les 6H du Pas-de-Calais

    Les 10km du Pas-de-Calais

    L'oralité

    Régie publicitaire

    Abonnez-vous au flux RSS d'actus

    Abonnez-vous au flux RSS agenda

    Suivez-nous sur Facebook

    146 visiteurs
    connectés