Loading
02/11/2006 14:55:45 - Affiché 4949 fois

Route du Rhum : Pierre-Yves Châtelin ou la force du regard

La main ferme. Droit dans les yeux. Un visage qui sourit naturellement dès qu’il croise un regard, et ondule comme la houle d’une mer à peine formée. Mélange de force et de sérénité, jamais distant, il s’attache naturellement la sympathie des gens qu’il croise et côtoie.
C’est que l’homme a cette qualité si rare de nos jours, de s’intéresser à l’Homme, d’être respectueux des autres sans jamais les snober ou chercher à les toiser. Pierre-Yves Châtelin reste lui-même, entier, ne triche pas, ne fait pas de ronds de jambe et n’oublie pas que le navigateur n’est finalement qu’un homme vulnérable : dans les mers qui peuvent se déchaîner ; dans les océans médiatiques aussi, portant si haut sur la vague les skippers de ces grands bateaux (parfois trop grands pour eux) qui font fi des lames meurtrières pour les plus petits budgets.
Pour Pierre-Yves Châtelin, tout est question de mesure. Il sait humblement demander, avec ténacité, à l’homme comme à la machine, d’aller loin, plus vite, mais sans dépasser la limite qui casserait tout, préférant l’amitié inaltérable, infiniment précieuse, à un lingot d’or coulant à pic par trente mètres de fond.
Pierre-Yves Châtelin est de ces hommes qui ont le don de savoir communiquer à leur entourage, leur passion, leur bonheur de simplement être là, de goûter au plaisir du moment ; qui savent rayonner, conduire la lumière et puiser des forces dans le regard des autres. Celui de Mimi, son épouse, de toutes les aventures, est incontournable, lanterne d’un phare diffuseur d’une lumineuse tendresse qui le guide vers le bon chemin, le chenal balisé par les yeux des amis qui, comme autant de miroirs, lui retournent l’image d’une gentillesse apaisante et le conduisent dans ce désert de solitude dont on revient toujours plus fort, plus ouvert aux autres.
Le skipper calaisien est de ces petites étoiles qui brillent fort, sachant capter l’attention à force de discrétion, de modestie et de disponibilité ; faisant du partage une ligne de vie, qu’il soit à terre ou en mer, qu’il soit dans l’intimité du cocon familial, dans le cercle des marins reconnus ou parmi ces anonymes qui voient en lui un géant à taille humaine.

Diaporama photo

URL courte : www.echo62.com/actu1142




Copyright © 2000-2011 - Les Échos du Pas-de-Calais
tous droits réservés
http://www.echo62.com

l'Écho du Pas-de-Calais n°161

Les 6H de l'Echo

Les 6H du Pas-de-Calais

Les 10km du Pas-de-Calais

Abonnez-vous au flux RSS d'actus

Abonnez-vous au flux RSS agenda

Suivez-nous sur Facebook

77 visiteurs
connectés