Loading
12/11/2011 22:26:23 - Affiché 5445 fois

Leçon d'actrice
Jacqueline Bisset "La Magnifique"

Dans "Le Magnifique"

Son professeur de latin lui disait : « vous parlez tellement que vous pourriez être une bonne actrice ! » Quand elle a rencontré Polanski à Londres, il s’est exclamé : « vous êtes tellement réservée que vous feriez une bonne actrice ! » Peut-être qu’entre ces deux appréciations se trouve la carrière de Jacqueline Bisset. Dans « Le Village » de l’Arras Film Festival, la grande dame s’est arrêtée sur son métier pour une « Leçon d’actrice ». Elle s’est posée près de deux heures face au public pour partager ses souvenirs.

Jacqueline Bisset débute le métier dans les années 60 après avoir quitté l’école, travaillé dans deux restos et fait quelques photos. À Londres, Roman Polanski la remarque et elle obtient un petit rôle. Très vite, elle se retrouve à Hollywood. « Je ne connaissais personne, j’avais peur et je voulais m’en tirer avec grâce et dignité. J’étais une bonne petite fille anglaise. J’étais si bien élevée, qu’on m’appelait Miss Butterfly. Je savais être très froide, cela m’a protégée et… ne m’a pas empêchée de faire carrière. »

« La lumière, c’est l’amour »
Avec le public du « Village », l’actrice a regardé quelques extraits des films qui ont marqué les esprits. Elle a longuement parlé de la lumière. « Pour moi, la lumière c’est l’amour. Elle permet de donner, on y est dans un état de grâce. On fait du cinéma pour se sentir transfiguré, compris. Les réalisateurs ne le comprennent pas toujours. Certains font un film comme s’ils allaient au garage…»
Elle s’est attardée aussi sur le découpage des scènes. « Je ne suis déçue par aucun de mes films, mais par certains découpages. Les acteurs ont envie de voir leur travail, or il est parfois coupé quand il y a beaucoup de monde sur le plateau. C’est un métier fait de frustrations. J’ai fait beaucoup de films et j’ai rarement vu mon travail à l’écran comme je l’ai joué, excepté peut-être dans « Au dessus du volcan ». »

Une carrière internationale
Elle a tourné aux côtés de Frank Sinatra, Dean Martin, Paul Newman, Albert Finney, Luigi Comencini, Jean-Louis Trintignant, Jean-Paul Belmondo, « c’est la personne qui savait faire le plus de choses en même temps, rit-elle. Il était très blagueur. On n’était jamais sûr de ce qui allait se passer ! It was lovely ! ». Elle a joué dans « La Nuit américaine » (1973) de François Truffaut, « Le Magnifique » (1973) de Philippe De Broca, et « La Cérémonie » (1995) de Claude Chabrol. « Le film « Les Grands fonds » (Peter Yates, 1977), m’a changée. J’ai tourné 5 mois. En plongée, j’ai failli mourir, à trente mètres sous l’eau. J’ai paniqué, je me noyais et le caméraman, devant moi, qui ne comprenait pas ce qui se passait, trouvait que je jouais très bien. Quand je suis remontée, j’ai dit « I can’t do anymore ». J’y suis retournée le soir même en pleine nuit, à trente mètres et dans une épave. Depuis, je n’ai plus jamais mis la tête sous l’eau ! »
Jacqueline Bisset n’a pas toujours tourné. Même si elle affirme qu’ « il faut savoir se faire rare et maintenir un peu de mystère », elle reconnaît qu’elle a eu « des moments sans travail, des moments difficiles. » « Le cinéma, pose-t-elle, est devenu une économie, c’est comme Disneyland. Mais il ne faut pas se plaindre, il faut être « greatfull ». Rester positive, suivre le cœur, rester en bonne santé et voir ce que la vie donne ! »

"Ce métier est gourmand"
L’actrice est heureuse de sa carrière. « J’aime ce métier différemment aujourd’hui, avec plus de tendresse envers les gens. Ce métier est généreux. Il a une apparence qui n’est pas la réalité. On parle de show-business mais c’est surtout du soul-business (l’âme). Ce métier est gourmand. Il faut donner et puis encore donner. Gratter plus fort et avec ça, il y a une certaine souffrance. Quand j’étais jeune, j’étais réservée mais j’avais beaucoup d’émotion. Maintenant, c’est comme si mon cœur était sensibilisé, je sens plus rapidement les racines de l’émotion et je peux la donner au public. »
Entre les États-Unis où habitent la plupart de ses amis et l’Europe, dont elle aime « l’intimité », son cœur balance désormais. Une chose est sûre, elle va tourner dans l’Angleterre qui l’a vue grandir, dans deux à trois semaines. "Je vais faire un film de 5 épisodes, sur le système de classes en 1930 en Angleterre. J’y joue une lady qui a perdu trois fils pendant la guerre. » Une lady réservée mais dont la passion pour l’art lui permet de toucher les gens. Drôlement emblématique, ce rôle !

URL courte : www.echo62.com/actu3210




Copyright © 2000-2011 - Les Échos du Pas-de-Calais
tous droits réservés
http://www.echo62.com
  • Département
  • Sport
  • Culture
  • Musique
  • Sorties/rando
Les 29 et 30 novembre, Boulogne-sur-Mer : festival B.D.
Du 29 novembre au 18 janvier, Saint-Omer : exposition de Spriet, Vereecke et Ghotbaldin
Les 29 et 30 novembre, Hesdin : Les Vitrines des 7 Vallées
Les 29 et 30 novembre, Merlimont-Plage : Noël polonais
S. 29 novembre, Mont-Bernenchon : Festival de l’arbre
S. 29 novembre, Arras : Forum pro jeunesse
D. 30 novembre, Wismes : repas spectacle patoisant avec "Adèle et Gaston !"
D. 30 novembre, Lumbres : brocante aux jouets et vêtements enfants (-12 ans)
D. 30 novembre, Fauquembergues : Festival de l’arbre. L’arbre sous toutes ses coutures se découvre à énerlya
Du 3 au 22 décembre, Saint-Pol-sur-Ternoise : exposition de peintures de Fabienne Calsina
Du 6 décembre au 4 janvier, Hardelot : exposition de crèches de Provence
Condette : Visites guidées:
D. 7 décembre, Arras : « En vol d’oiseau » des 2ailes
J. 11 décembre, Zudausques : « brèves de maison, brèves de comptoir »
J. 11 décembre, Le Touquet : conférence « Sonia Delaunay: pionnière de la couleur pure, du fauvisme à l'abstraction » par Céline Doutriaux
Les 5, 6 et 7 décembre : Trail nocturne
D. 14 décembre, Desvres : 1ère édition Rues et Run desvroises
Les 17 et 18 janvier, Villers-Châtel : championnat national de cyclo cross FSGT
Les 29 novembre et 12 décembre, Lillers : "Cabaret" spectacle de l'Atelier municipal d'expression
Les 29 et 30 novembre, Avion : Week-end patoisant
S. 29 novembre, Auxi-le-Château : conférence "Les oiseaux de la Finlande"
S. 29 (19h30) et D. 30 novembre (17h), Calais : « Les yeux de mon père » par Anne Conti, Solo Gomez
Les 29 et 30 novembre, Saint-Nicolas-lez-Arras : Exposition du Groupe Artistique Paul-Bellon
Les 29 et 30 novembre : Week-end La Région des Musées
S. 29 novembre, Calais : finissage de l’exposition "Monument"
Ma. 2 décembre, Sallaumines : « Air Europa » par la Cie La Gueule Noire
Ma. 2 décembre, Bruay-la-Buissière : « La belle et la bête » par la Cie Aigle de Sable
Mazingarbe : "L'esprit de Noël"
Me. 3 (15h30) et S. 6 décembre (11h et 16h), Calais : "Eaux" par la Cie Les incomplètes
J. 4 décembre, Arras : « Vorspiel », immersion danse # Emmanuel Eggermont / L’Anthracite
Les 4 et 5 décembre, Grenay : "2043" par le Collectif mensuel
Du 5 au 20 décembre, Carvin : exposition "Fruits de rencontre"
du 5 au 9 décembre, Hesdin : Festival Rural Hip Hop Style – Cultures Urbaines
S. 29 novembre, Béthune : Ibrahim Maalouf « Illusions »
S. 29 novembre, Calais : bal folk avec Votz en bal (bal à la voix) et La Forcelle
S. 29 novembre, Lestrem : bal folk avec le groupe Vonchelle
S. 29 novembre, Samer : Laam en concert
S. 29 novembre, Crémarest : soirée country
S. 29 novembre, Lens : Christian Vasseur
S. 29 novembre, Marck : concert de Sainte Cécile de l'harmonie batterie municipale
S. 29 novembre, Oignies : concert
D. 30 novembre, Auchel : "Esprit Gospel"
L. 1er décembre, Calais : Pianorama
J. 4 décembre, Lens : Anthony Joseph en concert
V. 5 décembre, Calais : Jules et ses musiciens Le vilain Orchestra
V. 5 décembre, Sallaumines : Duckbill Crisis en consert
S. 6 décembre, Saint-Omer : Angelo Debarre Trio
S. 6 décembre, Bully-les-Mines : Nash & The Delaware
D. 7 décembre, Wimereux : randonnée pédestre
D. 14 décembre, Watten : randonnées « La miche »
D. 14 décembre, Boulogne-sur-Mer : randonnée pédestre
S. 27 décembre, Béthune : marche nocturne animée
D. 4 janvier, Saint-Martin-lès-Boulogne : randonnée pédestre
Le reste de l'actualité
  • Retour sur l’Arras Film Festival « Discount » : on y rit, on y vibre
  • Main Square Festival 2015, l’affiche se dévoile
  • L’artisanat régional soutenu par le programme de développement pour la période 2014/2020
  • Les Vitrines arrageoises de Mireille Désidéri à Cité Nature Encore quelques jours...
  • Un First Folio de Shakespeare découvert à la bibliothèque de Saint-Omer
  • Le numéro de décembre de L'Écho du Pas-de-Calais ne sera pas dans les boîtes aux lettres mais sur le web
  • Arras Film Festival Le captivant et haletant "Homme du peuple"
  • Enfant du Pas-de-Calais Fred Personne s’en est allé
  • Arras Film Festival Le travail d’Asia Argento
  • Entreprise Cerf-Dellier bientôt à Hénin-Beaumont Le plus grand magasin d’Europe de la pâtisserie
  • Arras Film Festival "L'Enquête" limpide de Denis Robert
  • La huitième aire de covoiturage du conseil général du Pas-de-Calais inaugurée à Lillers près de l’A26
  • De A à Z, les communes du Pas-de-Calais et les maires élus aux municipales 2014
  • L’Anneau de la Mémoire, mémorial international de Lorette, a été inauguré par François Hollande
  • Les acteurs ruraux réunis à Lillers au premier forum régional leader
  • Arras Film Festival Les remarquables mais glaçants "Opportunistes"
  • Guillaume Canet à l’Arras Film Festival « La prochaine fois, je viserai le cœur »
  • Arras Film Festival : Louane Emera, sur la voie du cinéma
  • Ouverture de l’Arras Film Festival : Dans la Famille Bélier, je demande le rire et les larmes
  • De la guerre des Gaules à la seconde guerre mondiale : un livre sur les grandes batailles dans le Nord - Pas-de-Calais
  • Arras film festival : "Guillaume Canet sur la scène d'Artois-Expo"
  • Un crocodile au Louvre-Lens
  • Sur l’autoroute A 26, le diffuseur de Nœux-les-Mines donnera plein cadre sur Loisinord
  • Bourses reporters : devenez journalistes pour le projet Mineurs du Monde
  • À Audruicq et Vieille-Église, deux rendez-vous pour le Centenaire de la Grande Guerre
  • Novembre grenaysien Séduisant espace Ronny-Coutteure
  • Dominique Godefroy président du Parc naturel marin des estuaires
  • Le Meccano Lab' fait le bonheur des enfants et des adultes en plein cœur de Calais
  • Grande galerie du Louvre-Lens : Gratuité reconduite un an
  • Après le projet Nostra place à l’Initiative des détroits
  • La Palanquée met en souscription un recueil sur des chalutiers industriels du port de Boulogne-sur-Mer
  • Hervé Leuwers, historien chercheur, publie une nouvelle biographie de Maximilien de Robespierre
  • Avec le site www.terea.fr les objets de seconde main se font une place sur le net
  • Maison du marais de Saint-Omer : inauguration en grande pompe
  • Cent chefs-d’œuvre du château de Versailles à découvrir au palais Saint-Vaast d’Arras jusqu’en mars 2016
  • La Réserve naturelle nationale des étangs du Romelaëre fermée du 10 octobre 2014 au 15 mars 2015
  • D'Ablain-Saint-Nazaire à Zutkerque : les maires du Pas-de-Calais jusqu'en mars 2014
  • Élection aux Chambres d'agriculture : participation en baisse et FDSEA en position dominante dans le Pas-de-Calais


  • l'Écho du Pas-de-Calais n°149

    Qui sommes nous ?

    La maison d'edition, commandez nos livres

    Les travaux exterieurs

    internet

    Les 6H de l'Echo

    Les 6H du Pas-de-Calais

    Les 10km du Pas-de-Calais

    L'oralité

    Régie publicitaire

    Abonnez-vous au flux RSS d'actus

    Abonnez-vous au flux RSS agenda

    Suivez-nous sur Facebook

    129 visiteurs
    connectés