Loading
12/11/2011 22:26:23 - Affiché 5501 fois

Leçon d'actrice
Jacqueline Bisset "La Magnifique"

Dans "Le Magnifique"

Son professeur de latin lui disait : « vous parlez tellement que vous pourriez être une bonne actrice ! » Quand elle a rencontré Polanski à Londres, il s’est exclamé : « vous êtes tellement réservée que vous feriez une bonne actrice ! » Peut-être qu’entre ces deux appréciations se trouve la carrière de Jacqueline Bisset. Dans « Le Village » de l’Arras Film Festival, la grande dame s’est arrêtée sur son métier pour une « Leçon d’actrice ». Elle s’est posée près de deux heures face au public pour partager ses souvenirs.

Jacqueline Bisset débute le métier dans les années 60 après avoir quitté l’école, travaillé dans deux restos et fait quelques photos. À Londres, Roman Polanski la remarque et elle obtient un petit rôle. Très vite, elle se retrouve à Hollywood. « Je ne connaissais personne, j’avais peur et je voulais m’en tirer avec grâce et dignité. J’étais une bonne petite fille anglaise. J’étais si bien élevée, qu’on m’appelait Miss Butterfly. Je savais être très froide, cela m’a protégée et… ne m’a pas empêchée de faire carrière. »

« La lumière, c’est l’amour »
Avec le public du « Village », l’actrice a regardé quelques extraits des films qui ont marqué les esprits. Elle a longuement parlé de la lumière. « Pour moi, la lumière c’est l’amour. Elle permet de donner, on y est dans un état de grâce. On fait du cinéma pour se sentir transfiguré, compris. Les réalisateurs ne le comprennent pas toujours. Certains font un film comme s’ils allaient au garage…»
Elle s’est attardée aussi sur le découpage des scènes. « Je ne suis déçue par aucun de mes films, mais par certains découpages. Les acteurs ont envie de voir leur travail, or il est parfois coupé quand il y a beaucoup de monde sur le plateau. C’est un métier fait de frustrations. J’ai fait beaucoup de films et j’ai rarement vu mon travail à l’écran comme je l’ai joué, excepté peut-être dans « Au dessus du volcan ». »

Une carrière internationale
Elle a tourné aux côtés de Frank Sinatra, Dean Martin, Paul Newman, Albert Finney, Luigi Comencini, Jean-Louis Trintignant, Jean-Paul Belmondo, « c’est la personne qui savait faire le plus de choses en même temps, rit-elle. Il était très blagueur. On n’était jamais sûr de ce qui allait se passer ! It was lovely ! ». Elle a joué dans « La Nuit américaine » (1973) de François Truffaut, « Le Magnifique » (1973) de Philippe De Broca, et « La Cérémonie » (1995) de Claude Chabrol. « Le film « Les Grands fonds » (Peter Yates, 1977), m’a changée. J’ai tourné 5 mois. En plongée, j’ai failli mourir, à trente mètres sous l’eau. J’ai paniqué, je me noyais et le caméraman, devant moi, qui ne comprenait pas ce qui se passait, trouvait que je jouais très bien. Quand je suis remontée, j’ai dit « I can’t do anymore ». J’y suis retournée le soir même en pleine nuit, à trente mètres et dans une épave. Depuis, je n’ai plus jamais mis la tête sous l’eau ! »
Jacqueline Bisset n’a pas toujours tourné. Même si elle affirme qu’ « il faut savoir se faire rare et maintenir un peu de mystère », elle reconnaît qu’elle a eu « des moments sans travail, des moments difficiles. » « Le cinéma, pose-t-elle, est devenu une économie, c’est comme Disneyland. Mais il ne faut pas se plaindre, il faut être « greatfull ». Rester positive, suivre le cœur, rester en bonne santé et voir ce que la vie donne ! »

"Ce métier est gourmand"
L’actrice est heureuse de sa carrière. « J’aime ce métier différemment aujourd’hui, avec plus de tendresse envers les gens. Ce métier est généreux. Il a une apparence qui n’est pas la réalité. On parle de show-business mais c’est surtout du soul-business (l’âme). Ce métier est gourmand. Il faut donner et puis encore donner. Gratter plus fort et avec ça, il y a une certaine souffrance. Quand j’étais jeune, j’étais réservée mais j’avais beaucoup d’émotion. Maintenant, c’est comme si mon cœur était sensibilisé, je sens plus rapidement les racines de l’émotion et je peux la donner au public. »
Entre les États-Unis où habitent la plupart de ses amis et l’Europe, dont elle aime « l’intimité », son cœur balance désormais. Une chose est sûre, elle va tourner dans l’Angleterre qui l’a vue grandir, dans deux à trois semaines. "Je vais faire un film de 5 épisodes, sur le système de classes en 1930 en Angleterre. J’y joue une lady qui a perdu trois fils pendant la guerre. » Une lady réservée mais dont la passion pour l’art lui permet de toucher les gens. Drôlement emblématique, ce rôle !

URL courte : www.echo62.com/actu3210




Copyright © 2000-2011 - Les Échos du Pas-de-Calais
tous droits réservés
http://www.echo62.com
  • Département
  • Sport
  • Culture
  • Musique
  • Sorties/rando
Du 20 décembre au 4 janvier, Condette : Le château d’Hardelot à l’heure de Noël
S. 20 décembre, Saint-Omer : Fête du tourisme
S. 20 décembre, Calonne-Ricouart : hommage aux victimes de Liévin 1974
D. 21 décembre, Boulogne-sur-Mer : tournoi sur le jeu Pro Evolution Soccer 2015 sur PS4
S. 27 décembre, Liévin : 40e anniversaire de la catastrophe de Liévin
S. 27 décembre, Hardelot : « Les Allumeurs d'Étoiles à Hardelot »
du 1er janvier au 31 mars (date de clôture), Concours littéraire Arts et Lettres de France : « jeunes » deux catégories : de 7 à 14 ans et de 15 à 18 ans
Condette : Visites guidées au château d’Hardelot (1 rue de la Source)
Du 7 janvier au 7 février, Arras : exposition « L’Atrébate, ce Gaulois de l’Artois » à la découverte du passé gaulois de l’Artois, par l’association Gallia Romana
S. 10 janvier, Liévin : Marché aux livres
Salons du mariage Festisalons : programme:
D. 11 janvier, Saint-Nicolas-lès-Arras : bourse européenne de modèles réduits
Du 15 janvier au 18 février, Arques : exposition: Aquarellistes en Nord
S. 17 janvier, Beuvry : bourse toutes collections,
Ma. 27 janvier, Fruges : le Cirque du Cambodge
Les 17 et 18 janvier, Villers-Châtel : championnat national de cyclo cross FSGT
S. 20 décembre, Calais : Kev Adams
Du 20 décembre au 4 janvier, Lens : Autour de l’exposition « Des animaux et des pharaons »
S. 20 décembre, Calais : "La conférence"
S. 20 décembre, Aire-sur-la-Lys : spectacle-cabaret Revue « Frou Frou »
S. 20 décembre, Bruay-la-Buissière : « Un réveillon pas comme les autres » par la Cie Rocambole
S. 27 décembre, Beuvrequen : Johannes Brahms, avec Michel Gaechter (piano)
D. 28 décembre, Etaples-sur-Mer : spectacle de Noël: Draft « croquis musical » par la Cie Tarépeuthes
D. 4 janvier, Calais : visite "L’objet dans l’art"
Ma. 6 janvier, Calais : "Être ou paraître" par la Cie Pietragalla - Derouault
Les 9 et 10 janvier, Grenay : "Léon et Gérard, tout seuls à deux" par Bertrand Cocq et Jean-Marc Delattre
V. 9 janvier , Sallaumines : « Vasistas » par la Cie Freestyle
Tatinghem, Les 10 et 11 janvier : « À cloche-pied » de Patricia Levrey,
S. 10 janvier, Calais : lancement de la résidence de Nicolas Floc’h
S. 10 janvier, Aire-sur-la-Lys : Label vamp: Lucienne et Solange
S. 10 janvier, Saint-Omer : "Wambi, le chasseur d'antilopes"
S. 27 décembre, Béthune : marche nocturne animée
D. 4 janvier, Saint-Martin-lès-Boulogne : randonnée pédestre
S. 10 janvier, Auxi-le-Château : Chantier nature « C’est Côa cette Barrière? »
D. 18 janvier, Verlincthun : randonnée pédestre
D. 25 janvier, Équihen-Plage : randonnée pédestre
D. 1er février, Questrecques : randonnée pédestre
Le reste de l'actualité
  • Le numéro de décembre de L'Écho du Pas-de-Calais n'est pas dans les boîtes aux lettres mais sur le web
  • L’échangeur de Nœux-les-Mines enfin ouvert sur l’autoroute A 26
  • Enduropale du Touquet : les anciens vainqueurs au rendez-vous le 30 janvier 2015
  • François Hollande à Lens : « la ville de demain doit être la ville de tous »
  • Conseil général du Pas-de-Calais : « un vrai budget » pour 2015
  • François Hollande à Boulogne : cinq milliards d’euros annoncés pour une rénovation urbaine d’excellence
  • Les clubs d’aéromodélisme du Pas-de-Calais et leurs amis préparent le meeting des 100 ans
  • La Cité internationale de la dentelle devient le 47ème Musée de France
  • Un ouvrage de Gauheria en souscription : « La Grande Guerre en Gohelle » D’après les témoignages des enseignants
  • Télé et écrans captent l’attention des enfants… un peu trop sans doute
  • Le château de Versailles en 100 chefs-d’œuvre Causeries, visites et ateliers
  • L’écoquartier de la Marlière à Courcelles-lès-Lens primé aux Victoires du paysage
  • Avec les Fugues sonores Un 9-9bis d’Oignies étincelant
  • La Mission Bassin minier à l’aube de nouveaux défis
  • Des talents d’aujourd’hui récompensés aux Trophées de la Jeunesse d’Arras
  • « Gui est là » dans le Pas-de-Calais ? Les sciences participatives portent bonheur
  • « Jours de Guerre » à la Chartreuse de Douai Les points de vue français et allemands
  • Louvre-Lens : Des animaux, des pharaons, Ingres et François Pinault
  • Sport adapté au parc d’Olhain : dix-sept établissements réunis pour des activités motrices
  • Le Louvre-Lens Vallée et le Pôle numérique culturel à l’ancienne école Paul-Bert
  • Ouacheterlocal.fr nouveau site pour consommer les produits agricoles près de chez soi
  • Convention 59/92 : la troisième rencontre des conseils généraux du Nord et du Pas-de-Calais
  • Retour sur l'Arras Film Festival "Terre battue" ou comment être prêt à tout pour réussir
  • Ciné-Concert au 9-9bis à Oignies : « Chroniques Industrielles du Nord - Pas-de-Calais »
  • Retour sur l’Arras Film Festival « Discount » : on y rit, on y vibre
  • Main Square Festival 2015, l’affiche se dévoile
  • L’artisanat régional soutenu par le programme de développement pour la période 2014/2020
  • Les Vitrines arrageoises de Mireille Désidéri à Cité Nature Encore quelques jours...
  • Un First Folio de Shakespeare découvert à la bibliothèque de Saint-Omer
  • Arras Film Festival Le captivant et haletant "Homme du peuple"
  • De A à Z, les communes du Pas-de-Calais et les maires élus aux municipales 2014
  • Le Meccano Lab' fait le bonheur des enfants et des adultes en plein cœur de Calais
  • Après le projet Nostra place à l’Initiative des détroits
  • La Palanquée met en souscription un recueil sur des chalutiers industriels du port de Boulogne-sur-Mer
  • Hervé Leuwers, historien chercheur, publie une nouvelle biographie de Maximilien de Robespierre
  • Maison du marais de Saint-Omer : inauguration en grande pompe
  • Cent chefs-d’œuvre du château de Versailles à découvrir au palais Saint-Vaast d’Arras jusqu’en mars 2016
  • La Réserve naturelle nationale des étangs du Romelaëre fermée du 10 octobre 2014 au 15 mars 2015
  • D'Ablain-Saint-Nazaire à Zutkerque : les maires du Pas-de-Calais jusqu'en mars 2014
  • Élection aux Chambres d'agriculture : participation en baisse et FDSEA en position dominante dans le Pas-de-Calais


  • l'Écho du Pas-de-Calais n°149

    Qui sommes nous ?

    La maison d'edition, commandez nos livres

    Les travaux exterieurs

    internet

    Les 6H de l'Echo

    Les 6H du Pas-de-Calais

    Les 10km du Pas-de-Calais

    L'oralité

    Régie publicitaire

    Abonnez-vous au flux RSS d'actus

    Abonnez-vous au flux RSS agenda

    Suivez-nous sur Facebook

    188 visiteurs
    connectés