Loading
12/11/2011 22:26:23 - Affiché 5784 fois

Leçon d'actrice
Jacqueline Bisset "La Magnifique"

Dans "Le Magnifique"

Son professeur de latin lui disait : « vous parlez tellement que vous pourriez être une bonne actrice ! » Quand elle a rencontré Polanski à Londres, il s’est exclamé : « vous êtes tellement réservée que vous feriez une bonne actrice ! » Peut-être qu’entre ces deux appréciations se trouve la carrière de Jacqueline Bisset. Dans « Le Village » de l’Arras Film Festival, la grande dame s’est arrêtée sur son métier pour une « Leçon d’actrice ». Elle s’est posée près de deux heures face au public pour partager ses souvenirs.

Jacqueline Bisset débute le métier dans les années 60 après avoir quitté l’école, travaillé dans deux restos et fait quelques photos. À Londres, Roman Polanski la remarque et elle obtient un petit rôle. Très vite, elle se retrouve à Hollywood. « Je ne connaissais personne, j’avais peur et je voulais m’en tirer avec grâce et dignité. J’étais une bonne petite fille anglaise. J’étais si bien élevée, qu’on m’appelait Miss Butterfly. Je savais être très froide, cela m’a protégée et… ne m’a pas empêchée de faire carrière. »

« La lumière, c’est l’amour »
Avec le public du « Village », l’actrice a regardé quelques extraits des films qui ont marqué les esprits. Elle a longuement parlé de la lumière. « Pour moi, la lumière c’est l’amour. Elle permet de donner, on y est dans un état de grâce. On fait du cinéma pour se sentir transfiguré, compris. Les réalisateurs ne le comprennent pas toujours. Certains font un film comme s’ils allaient au garage…»
Elle s’est attardée aussi sur le découpage des scènes. « Je ne suis déçue par aucun de mes films, mais par certains découpages. Les acteurs ont envie de voir leur travail, or il est parfois coupé quand il y a beaucoup de monde sur le plateau. C’est un métier fait de frustrations. J’ai fait beaucoup de films et j’ai rarement vu mon travail à l’écran comme je l’ai joué, excepté peut-être dans « Au dessus du volcan ». »

Une carrière internationale
Elle a tourné aux côtés de Frank Sinatra, Dean Martin, Paul Newman, Albert Finney, Luigi Comencini, Jean-Louis Trintignant, Jean-Paul Belmondo, « c’est la personne qui savait faire le plus de choses en même temps, rit-elle. Il était très blagueur. On n’était jamais sûr de ce qui allait se passer ! It was lovely ! ». Elle a joué dans « La Nuit américaine » (1973) de François Truffaut, « Le Magnifique » (1973) de Philippe De Broca, et « La Cérémonie » (1995) de Claude Chabrol. « Le film « Les Grands fonds » (Peter Yates, 1977), m’a changée. J’ai tourné 5 mois. En plongée, j’ai failli mourir, à trente mètres sous l’eau. J’ai paniqué, je me noyais et le caméraman, devant moi, qui ne comprenait pas ce qui se passait, trouvait que je jouais très bien. Quand je suis remontée, j’ai dit « I can’t do anymore ». J’y suis retournée le soir même en pleine nuit, à trente mètres et dans une épave. Depuis, je n’ai plus jamais mis la tête sous l’eau ! »
Jacqueline Bisset n’a pas toujours tourné. Même si elle affirme qu’ « il faut savoir se faire rare et maintenir un peu de mystère », elle reconnaît qu’elle a eu « des moments sans travail, des moments difficiles. » « Le cinéma, pose-t-elle, est devenu une économie, c’est comme Disneyland. Mais il ne faut pas se plaindre, il faut être « greatfull ». Rester positive, suivre le cœur, rester en bonne santé et voir ce que la vie donne ! »

"Ce métier est gourmand"
L’actrice est heureuse de sa carrière. « J’aime ce métier différemment aujourd’hui, avec plus de tendresse envers les gens. Ce métier est généreux. Il a une apparence qui n’est pas la réalité. On parle de show-business mais c’est surtout du soul-business (l’âme). Ce métier est gourmand. Il faut donner et puis encore donner. Gratter plus fort et avec ça, il y a une certaine souffrance. Quand j’étais jeune, j’étais réservée mais j’avais beaucoup d’émotion. Maintenant, c’est comme si mon cœur était sensibilisé, je sens plus rapidement les racines de l’émotion et je peux la donner au public. »
Entre les États-Unis où habitent la plupart de ses amis et l’Europe, dont elle aime « l’intimité », son cœur balance désormais. Une chose est sûre, elle va tourner dans l’Angleterre qui l’a vue grandir, dans deux à trois semaines. "Je vais faire un film de 5 épisodes, sur le système de classes en 1930 en Angleterre. J’y joue une lady qui a perdu trois fils pendant la guerre. » Une lady réservée mais dont la passion pour l’art lui permet de toucher les gens. Drôlement emblématique, ce rôle !

URL courte : www.echo62.com/actu3210




Copyright © 2000-2011 - Les Échos du Pas-de-Calais
tous droits réservés
http://www.echo62.com
  • Département
  • Sport
  • Culture
  • Musique
  • Sorties/rando
Du 31 mars au 11 avril, Isbergues : exposition « Le monde du chocolat »
Du 1er au 30 avril, Etaples-sur-Mer : rxposition: Carte blanche à Marie-José Foy
Du 1er au 24 avril, Lens : exposition « Blessés au combat ». Regards d’un infirmier militaire
Du 2 au 6 avril, Boulogne-sur-Mer : Festival des images de mer
V. 3 avril, Auchy-lès-Hesdin : exposé-conférence « les plantes et la vie du sol »
Les 4 et 5 avril, Merlimont-Plage : Pâques polonaises
Du 4 au 6 avril, Samer : salon de l'humour et de la caricature
S. 4 avril, Angres : bourse multicollections
Les 4 et 5 avril, Bouvigny-Boyeffles : 1ère expo-vente de Playmobil
D. 5 avril, Roquetoire : 7h-17h
D. 5 avril, Lillers : salon du tourisme « balades en Nord - Pas-de-Calais »
L. 6 avril, Nœux-les-Mines : Drone race
L. 6 avril, Tollent : bourse internationale de modélisme ferroviaire,
L. 6 avril, Bully-les-Mines : bourse toutes collections
Me. 8 avril, Helfaut : Finale académique du concours C.Génial Collège
D. 5 avril, Daiville : foulées et marche pédestres de Dainville
L. 6 avril, Ames : brevet cyclo, VTT et marche.
L. 6 avril, Bruay-la-Buissière : 24e édition des 4 heures VTT
Les 11 et 12 avril : Touquet raid Pas-de-Calais
Les 18 et 19 avril, Desvres : Trail de la Faïence
D. 19 avril, Liévin : Le trail de Liévin
V. 1er mai, Wimereux : tournoi de tennis de table
Les 31 mars, les 1er, 2, 3, 4 avril, Boulogne-sur-Mer : « Cyrano de Bergerac »
Ma. 31 mars, Bruay-la-Buissière : « Les 7 jours de Simon Labrosse » par la Cie Hautblique
du 31 mars au 3 avril (20h), J. 2 avril (15h et 20h), Béthune : « Elikia » de Suzanne Lebeau, par la Cie Tourneboulé
Me. 1er avril, Saint-Martin-Boulogne : « Est-ce qu’on me voit ? » par la Cie l’Etourdie
V. 3 avril, Calais : « Des hommes qui dansent » par la Cie Hervé Koubi
V. 3 avril, Bruay-la-Buissière : « Orphelins » de Dennis Kelly,
V. 3 avril, Samer : one man show de Julien Courbet
V. 3 avril, Lens : nocturne théâtrale « Où sont les anges ? »
V. 3 avril, Marck-en-Calaisis : « Bons baisers de Broadway »
V. 3 avril, Lestrem : reportage numérique « L’alsace, Carrefour de l’Europe »
S. 4 avril, Avion : Soirée exceptionnelle en présence de la comédienne Corinne Masiero
S. 4 avril, Béthune : « Robot », chorégraphie de Blanca Li
S. 4 avril, Isbergues : « Ne fermez pas le cercueil » par la Cie Fous Rires
Les 4 et 5 avril, Samer : Festi'rire
S. 4 avril, Liévin : « Queue de poissonne » par la Cie Graine de Vie
J. 2 avril, Carvin : concert "BiG BoeuF #2"
Les 3, 4 et 5 avril, Sailly-sur-la-Lys : Fête de La Piposa
V. 3 avril, Bully-les-Mines : Tribut'lly Fest
V. 3 avril, Les Attaques : « Ch’ti Lyrics, ou la ballade des sœurs Vandekaestecker »
V. 3 avril, Saint-Omer : Régis Pasquier, Roland Pidoux, Jean-Claude Pennetier
V. 3 avril, Lens : Manu Dibango
V. 3 avril, Arques : Le mystère des voix bulgares
V. 3 avril, Berck-sur-Mer : « Les 7 dernières Paroles du Christ en Croix » de Joseph Haydn,
D. 5 avril, Auchel : Jean-Luc Lahaye en concert
D. 5 avril, Oignies : concert
Ma. 7 avril, Bapaume : "Ça c’est Paris !" De l’opérette au music-hall, l’après-guerre en chansons
Me. 8 avril (19h), J. 9 avril (10h), Bruay-la-Buissière : « Quelle aventure ? » par la Cie La reine de cœur
J. 9 avril, Liévin : concert Jeanne Cherhal « Histoire de J. » + Benoît Carré
V. 10 avril, Saint-Martin-Boulogne : Lucile Bayard (auteur, compositeur et interprète)
V. 10 avril, Saint-Omer : À 2 Violes escales.
No banner in farmLe reste de l'actualité
  • Le Pas-de-Calais reste à Gauche « L’heure de la reconquête a sonné ! »
  • Bilan des élections départementales 2015 dans le Pas-de-Calais : 20 cantons pour la Gauche, 13 pour la Droite et 6 pour le FN
  • Scopalto.com, le kiosque numérique des revues culturelles. Son créateur est un Boulonnais
  • Xavier Boniface évoque les prêtres et aumôniers dans la Grande Guerre
  • Élections départementales dans le Pas-de-Calais, les candidatures pour le second tour du 29 mars 2015
  • Fête des plantes à Locon les 28 et 29 mars 2015. La jolie petite musique du jardin...
  • La Nuit de la Chouette revient le 4 avril avec des ateliers et des sorties nocturnes
  • Michel Dagbert aux électeurs du second tour : « Ne vous trompez pas de colère ! »
  • Élections départementales 2015 dans le Pas-de-Calais : Les résultats définitifs du premier tour
  • Jean-Michel Leuillier est sans doute « le plus grand collectionneur de Playmobil au monde » !
  • Portes ouvertes dans des hébergements Gîtes de France du Pas-de-Calais les 28 et 29 mars 2015
  • Écoutez la harpe du vent de chez nous, rue Marcel-Legay à Ruitz
  • Le Pas-de-Calais, c'est « la belle vie » pour les touristes britanniques !
  • Race bovine flamande : une qualité reconnue lors du Salon 2015!
  • Un concours photo organisé à l’occasion des grandes marées du 21 au 23 mars
  • L'Inde dans la Grande Guerre : expositions à Neuve-Chapelle et Richebourg jusqu'au 29 mars 2015
  • La semaine nationale du rein, du 21 au 28 mars 2015
  • De A à Z, les communes du Pas-de-Calais et les maires élus aux municipales 2014
  • 62 femmes pour le Pas-de-Calais et pour la journée internationale des femmes du 8 mars
  • Au Musée du Touquet-Paris-Plage : Découvrir la grandeur de l’œuvre de Bernard Buffet
  • Un ouvrage sur la pointe de la Crèche promontoire de l’histoire en Boulonnais
  • Plac’Art édition à Arras Les Ateliers de la Halle mêlent l’estampe à la musique
  • Grande Guerre et cyclisme : Hommage à François Faber sur la Boucle de l'Artois
  • Semaine de la langue française et de la francophonie du 14 au 22 mars 2015
  • La pêche à la ligne reprend des couleurs dans le Pas-de-Calais
  • Jardiniers au naturel ouvrez vos portes !
  • Le Conservatoire du littoral fête quarante ans d’ambition
  • Préfecture du Pas-de-Calais : Fabienne Buccio succède à Denis Robin
  • Renaissance de la Citadelle d’Arras : quatre-vingt-quatorze logements à la "belle inutile" labellisée Unesco
  • Les clubs d’aéromodélisme du Pas-de-Calais et leurs amis préparent le meeting des 100 ans
  • Cent chefs-d’œuvre du château de Versailles à découvrir au palais Saint-Vaast d’Arras jusqu’en mars 2016
  • Élection aux Chambres d'agriculture : participation en baisse et FDSEA en position dominante dans le Pas-de-Calais


  • l'Écho du Pas-de-Calais n°151

    Qui sommes nous ?

    La maison d'edition, commandez nos livres

    Les travaux exterieurs

    internet

    Les 6H de l'Echo

    Les 6H du Pas-de-Calais

    Les 10km du Pas-de-Calais

    L'oralité

    Régie publicitaire

    Abonnez-vous au flux RSS d'actus

    Abonnez-vous au flux RSS agenda

    Suivez-nous sur Facebook

    114 visiteurs
    connectés