Loading
24/01/2012 14:49:10 - Affiché 7513 fois

17e Régate du Pas-de-Calais:
17 nations représentées,
580 athlètes engagés

Simart, spécialiste du 200 m, voudra s'étalonner en ce début de saison.

Ce dimanche 29 janvier aura lieu la 17e régate internationale du Pas-de-Calais. La compétition lance à la fois la saison internationale et l’année olympique dans le département.
 

17 nations, 58 équipes, 27 formations étrangères, 580 athlètes dont 204 étrangers… L’édition 2011 promet encore d’être riche d’autant que nombre des engagés sont de très haut niveau, à commencer par les Français, les internationaux du moins, qui rentrent d’un stage en Australie.

Le top du top en canoë
La compétition en canoë hommes, notamment, sera très ouverte avec les candidats à la sélection olympique que sont Mathieu Beugnet, Thomas Simart, Romain Beugnet, Adrien Bart, Pierrick Martin (Saint-Laurent-Blangy), Mathieu Goubel et William Tchamba (Boulogne-sur-Mer)… Rien que des gars du Pas-de-Calais, habitués des podiums internationaux, qui vont s’étalonner sur cette régate mais qui devront compter avec un sérieux client, l’Allemand Mathias Ebhardt, champion d’Europe de canoë marathon… et quelques autres internationaux français et étrangers qui aimeraient inscrire leur nom au palmarès de cette régate très prisée.

Marie Delattre : faire respecter la hiérarchie
Chez les dames, l’attention sera portée sur le kayak où Marie Delattre qui a déjà un pied dans le bateau en partance pour Londres, voudra faire respecter la hiérarchie tricolore… Mais pour la victoire dans cette régate du Pas-de-Calais, elle sera concurrencée par sa camarade de club Gwendoline Morel, et des filles qui voudront assurément jouer les trouble-fête : la Slovène Anjia Oesterman, la Française de Mulhouse Joanne Mayer, les Espagnoles Olatz Zabala, Begon Lazkano et Amala Benavente, sans oublier la Sénégalaise Khatia Ba qui s’entraîne régulièrement à saint-Laurent et progresse à chacune de ses sorties.

Beaumont et un Basque espagnol
Enfin, le kayak homme senior sera aussi d’un niveau très relevé, avec notamment la présence du basque espagnol Ekaitz Saies, champion du monde du relais K1 500 m. Celui-là ne vient pour rien et le duel annoncé avec le Boulonnais Maxime Beaumont, pré-sélection pour les Jeux, promet d’être passionnant. Les Pierrick Bayle et Rémi Clin de Saint-Laurent-Blangy se poseront en arbitre en compagnie de Xavier Ruiz de Arechavaleta (Espagne) mais aussi de Mohamed Ali Merabet (Tuinisie) et Ousmane Fall (Sénégal), médaillés des championnats d’Afrique.

L'attrait du 200 mètres
Voilà pour ce qui concerne les têtes d’affiche mais il faut savoir que la régate est aussi (et surtout) une grande fête dans laquelle toutes les catégories, des minimes aux vétérans, garçons et filles, en canoë comme en kayak, sans oublier le handikayak, sont associées.
Pour mémoire, il faut aussi rappeler le concept de cette régate qui se déroule en deux temps, avec un contre-la-montre sur 2000 m le matin, qualificatif pour une finale disputée sur 200 m. Le 200 m, distance olympique… Pour Olivier Bayle, président du club organisateur, cela explique en partie le succès de la régate (voir la vidéo).
Le programme : 9 h 30 premier départ ; 12 h 15 remise du trophée Paul-Demaille qui récompense les premiers canoës et kayaks, hommes et dames, du 2000 m ; de 14 h 30 à 16 h finales ; 16 h cérémonies protocolaires.
 

URL courte : www.echo62.com/actu3273



Recherches relatives :

Beaumont | Bayle | Simart | Delattre | Beugnet | Tchamba | Morel |



Copyright © 2000-2011 - Les Échos du Pas-de-Calais
tous droits réservés
http://www.echo62.com

l'Écho du Pas-de-Calais n°161

Les 6H de l'Echo

Les 6H du Pas-de-Calais

Les 10km du Pas-de-Calais

Abonnez-vous au flux RSS d'actus

Abonnez-vous au flux RSS agenda

Suivez-nous sur Facebook

84 visiteurs
connectés