Vous êtes ici :

Accueil Accueil Pas-de-Calais TV Le Louvre-Lens, une opportunité pour le Département

Le Louvre-Lens, une opportunité pour le Département

publié le 27 janvier 2012

Vidéo (http://les6heuresdelecho.com/var/cg62/storage/video/476104.mp4)
Visite de chantier du Louvre-Lens pour les élus du Conseil général. La structure, déjà bien avancée, donne un avant-goût de ce que sera le futur musée. Une œuvre architecturale unique au monde, et une muséographie résolument novatrice.

La progression du chantier est conforme au planning. L’ouverture au public est prévue le 4 décembre 2012, avec entrée libre pendant un an dans un souci d’appropriation du lieu par le public régional.
Le Louvre-Lens est une réelle opportunité pour le Pas-de-Calais, comme le rappelle Dominique Dupilet, Président du Département :

6 millions d'Américains visitent la France chaque année. Les plus grands tours opérateurs américains, comme ils l'avaient fait pour Metz, ont inscrit la visite du Louvre-Lens dans leurs circuits. Je ne sais pas si nous verrons ces 6 millions de visiteurs, mais si nous en avions seulement le sixième, ça ne serait pas mal ! Et ces chiffres ne concernent que les États-Unis ! Il s'agit également pour nous d'une opportunité de renvoyer l'ensemble de ces visiteurs vers d'autres lieux, intéressants mais moins connus, du département du Pas-de-Calais. Nous pourrions imaginer que demain, le Louvre-Lens soit le point de départ des visites dans le Pas-de-Calais, accompagné de visites à l'extérieur, telles que Reims, Bruges ou Canterbury, nos 3 voisines à 1h30 d'ici. Cette idée inciterait à visiter encore davantage le Louvre à Lens. Enfin, il s'agit, dans le secteur géographique dans lequel nous nous trouvons, d'un changement de mentalités car jusqu'à présent, nous nous trouvions dans un secteur dont on disait toujours qu'il "perdait". Et voici que l'on enclenche le processus inverse et que les gens vont pouvoir "gagner" ! Ils vont pouvoir dire qu'ils ont été choisis pour un certain nombre de qualités qui n'existaient pas ailleurs ; ceci va leur redonner confiance et leur reprocurer des motifs de fierté.

Le Département soutient le projet en prenant à sa charge 10 % des travaux et 10 % des frais de fonctionnement. Il a déjà investi 1 300 000 euros dans cet équipement porteur d'avenir.


Réalisation: Direction de la Communication, Vadim Gressier.