Vous êtes ici :

Accueil Accueil Actualités Sports et Loisirs Vers l'éden, des p’tits coins d’paradis dans le Pas-de-Ca...

Vers l'éden, des p’tits coins d’paradis dans le Pas-de-Calais

Publié le 14 février 2017

Un p’tit coin d’paradis dans le Pas-de-Calais ? en voici cinquante-cinq : les espaces naturels sensibles gérés par Eden 62

éden : lieu de délices, orné surtout par la nature, état de bonheur parfait dit le Trésor de la langue française informatisé.

Ce syndicat mixte créé en 1993 par le Conseil général est plus que jamais le « bras armé » du Département pour la protection, l’aménagement, le suivi scientifique et l’animation de ses espaces naturels.

Bois, terrils, carrières, polders, falaises, landes, coteaux calcaires, marais, prairies, dunes… 5 700 hectares au total (dont 1 800 sont propriété du Conseil départemental, 3 200 du Conservatoire du littoral et des rivages lacustres et 400 des communes). Le Département, fier de sa politique très volontariste, invite chacun à s’approprier et à partager ces « p’tits coins d’paradis » qui donnent une belle image du Pas-de-Calais…

Une des priorités d’Eden 62 - et de ses 130 agents dont une centaine de gardes - est de faire savoir à tous que, loin des clichés, le Pas-de-Calais possède des richesses naturelles et une grande variété de milieux et d’espèces. Même le noir des terrils vire aux couleurs de la biodiversité !

Eden 62 incite petits et grands à se pencher sur cette vie animale et végétale trépidante avec, tout au long de l’année, des animations gratuites organisées aux quatre coins du Pas-de-Calais. Balades, conférences, expériences pour observer, écouter, respecter ces espaces naturels, sensibles certes mais qu’il est hors de question de mettre sous cloche.

Le mois de février n’est pas le moins intéressant pour se connecter, se reconnecter à une nature qui se réveille doucement. À quelques semaines du printemps, alors que les arbres sont encore dépourvus de feuilles, il est plus aisé d’apercevoir un pic, un écureuil. 2017 sera l’année du renard mais aussi des landes et des prairies.

L’animal, très discret dans le Pas-de-Calais, doté d’une force d’adaptabilité hors du commun, aime justement y gambader. Eden 62 participe à la restauration et à la préservation de ces milieux devenus de plus en plus rares avec l’abandon du pastoralisme. En mettant en place des pâturages extensifs les générations futures pourront ainsi, elles aussi, profiter de leurs ambiances extraordinaires explique Emmanuelle Leveugle, présidente d’Eden 62.

© Eden 62