Vous êtes ici :

Accueil Accueil Actualités L'institution Un jeudi consacré à l’égalité femme/homme

Un jeudi consacré à l’égalité femme/homme

Publié le 13 mars 2017

Au sortir du Conseil départemental du 27 février, où la problématique a donné lieu à l’adoption d’une charte et au lendemain du 40° anniversaire de la Journée Internationale de la Femme, la question des droits des femmes et de l’égalité femme/homme a servi de fil conducteur au Jeudi du Conseil départemental organisé ce jeudi 9 mars.
Un nouveau rendez-vous organisé sur les territoires (à Saint-Martin-lez-Tatinghem, Calais, Liévin et Mazingarbe) qui, une fois encore, a permis aux élu(e)s présent(e)s de se confronter à la parole directe et concrète de femmes mais aussi d’hommes du Pas-de-Calais et d’engager avec eux un dialogue fécond. Prochaine date à retenir : le jeudi 16 mars autour du thème de l’insertion.

Favoriser l’insertion des femmes… et des hommes !

À Saint-Martin-lez-Tatinghem, visite de l’association Audo-tri et de son chantier école "création de costumes et d'accessoires de spectacles à partir de matières recyclées". Une opération qui mobilise huit salariés, bénéficiaires du RSA, dont six femmes. L’occasion d’évoquer avec elles, la problématique de l’insertion sociale et professionnelle.

Émanation d’Emmaüs, Audo-tri est spécialisée dans la récupération et à la valorisation des textiles ainsi que dans le recyclage du carton, du plastique et des palettes. Le chantier école consiste en la revalorisation du textile en costumes de spectacles. Ce projet d’insertion sociale permet ainsi d'ouvrir l’horizon des personnes accueillies à de nouveaux domaines, notamment à celui de la culture. Les costumes pourront servir pour différents spectacles. Ils pourront aussi être proposés à la vente ou à la location.

Partenariat
Au titre de sa politique d’insertion des bénéficiaires du R.S.A et des jeunes de moins de 26 ans, le Conseil départemental assure la prise en charge de l’encadrement technique et/ou socioprofessionnel réalisé au sein de l’association

Accueillir et accompagner les futures et jeunes mamans en difficulté

À Calais, visite du centre maternel La Fontaine dépendant de l’Association Habitat Jeune (HAJ). Un partenaire du Conseil départemental qui concoure, depuis sa création en 1987, aux politiques protection de l’enfance, insertion et jeunesse portées par la collectivité. En réponse à un appel d’offre lancé par le Département en février 2008, l’association HAJ a développé le projet de création d’un centre maternel.

Cette structure d’accueil s’adresse aux femmes enceintes et/ou mères avec leur(s) enfant(s) de moins de trois ans, isolées et qui ont besoin d’un soutien matériel et psychologique. Le centre est composé de 18 unités familiales pour adultes, adolescentes et couples. Les modalités d’hébergement et d’accompagnement sont différentes en fonction des caractéristiques principales du public accueilli et ou de la situation à l’admission.

À savoir
Depuis 2015 le centre est autorisé à accueillir deux couples. Une nouvelle forme d’accueil qui permet de mieux prendre en compte les besoins de l’enfant et de développer une logique de parcours sécurisé.

Être acteur de sa vie

À Liévin, rencontre avec les agents du Centre de Planification ou d’Éducation Familiale (CPEF). Des professionnels du Département (conseillères conjugales, secrétaire, sages-femmes, médecin) qui accompagnent les habitants du territoire dans leur vie affective, sexuelle et familiale.

Un lieu d’accueil d’écoute et de consultation qui devrait bénéficier prochainement de travaux d’aménagement. Premier CPEF du Pas-de-Calais internalisé (2014), le site est l’antenne principale du territoire et gère à ce titre cinq annexes, ouvertes chacune une demi-journée par semaine (Maison du Département Solidarité d’Avion et de Bully, Centres sociaux Dumas et Vachala à Lens, centre d’action jeunesse de Wingles).

Le Centre de Planification ou d’Éducation Familiale de Lens/Liévin en 2016
897 consultations médicales, soit 2.5 fois plus qu’en 2013,
500 entretiens de conseil conjugal,
437 heures d’animations collectives sur la vie affective et sexuelle, permettant de rencontrer 7154 personnes

Un métier d’homme… et de femme

À Mazingarbe, rencontre avec Nicolas Vandenbussche, assistant familial salarié du Département. Un métier exercé à domicile dans le Pas-de-Calais par près de 2000 professionnel(le)s dont plus de 95% sont des femmes. Nicolas Vandenbussche est âgé de 36 ans. Ambulancier puis aide-soignant au C.H.R de Lille, il a été recruté par le Département et a bénéficié d’une formation initiale de 240 heures. Il accueille aujourd’hui deux garçons de 3 et 4 ans qui lui ont été confié au titre de l’Aide Sociale à l’Enfance. Un parcours et une histoire qui permet de renverser un certain nombre d’idées reçues sur le métier… Un métier d’homme…et de femme !