Vous êtes ici :

Accueil Accueil Actualités Europe Innover dans la gestion des frontières : un bon point pou...

Innover dans la gestion des frontières : un bon point pour le Département du Pas-de-Calais

Le 7 juillet 2016, M. Jean-Louis Cottigny, Vice-président en charge des Affaires européennes et de la coopération décentralisée, s’est rendu à l’Assemblée nationale pour témoigner de la capacité d’innovation du Département en matière de coopération transfrontalière.

« Les frontières dans la mondialisation » : tel était le sujet de cette journée d’échanges organisée par la Mission Opérationnelle Transfrontalière* et l’Université de Grenoble-Alpes le 7 juillet 2016 à Paris. Au cœur des échanges, une question clé : comment gérer la frontière ? M. Jean-Louis Cottigny a pu témoigner de l’expérience du Département en la matière.

Le saviez-vous ?

Depuis 2005, le Département du Pas-de-Calais a signé un accord de coopération avec le Comté du Kent, en Angleterre. En 2010, les deux collectivités ont lancé l’Initiative des détroits d’Europe, un partenariat unique qui réunit aujourd’hui 21 collectivités sur les rives de 10 détroits européens : autant d’opportunités pour échanger sur les pratiques les plus innovantes en matière de coopération transfrontalière sur ces espaces géographiques si particuliers !

Quels sont les enjeux transfrontaliers pour le département ?

De par sa géographie, le territoire du Pas-de-Calais est situé à proximité de deux frontières nationales :

  • La frontière avec le Royaume-Uni, à quelques encablures de Calais de l’autre côté du détroit
  • La frontière avec la Belgique, à quelques dizaines de kilomètres au nord.

Le Pas-de-Calais est l’un des rares départements français à connaître une telle situation. Au quotidien, la frontière est une opportunité pour les habitants du Pas-de-Calais : travail, loisirs, études… Toutes les occasions sont bonnes de passer la frontière ! Mais cela implique également une nécessaire coordination des services publics de part et d’autre de chaque frontière pour résoudre les obstacles qui peuvent apparaître en matière de sécurité, de continuité des services, de mobilité ou encore de compréhension de la langue du pays voisin.

Pour répondre à ces enjeux, l’Union européenne finance trois programmes de coopération transfrontalière, qui permettent aux acteurs du Pas-de-Calais d’obtenir des financements pour des projets innovants visant à surmonter ces obstacles et au développement économique de la zone frontalière. Plus d’informations

Les solidarités humaines et l’équité entre les territoires sont les priorités du Département du Pas-de-Calais au quotidien et doivent guider une politique de gestion solidaire des frontières : c’est ce qu’a rappelé Michel Dagbert, Président du Conseil départemental, à la Commissaire européenne en charge des politiques régionales à l’occasion d’une consultation visant à identifier les obstacles à la coopération transfrontalière, en janvier 2016.

* La Mission Opérationnelle Transfrontalière a été créée en avril 1997 par le gouvernement français afin d’apporter une aide opérationnelle aux porteurs de projets et aux territoires transfrontaliers. Elle regroupe au sein de son réseau les acteurs de la coopération transfrontalière.