Vous êtes ici :

Accueil Accueil Actualités Éducation L'éco-collège Verlaine : handicapé et alors !

L'éco-collège Verlaine : handicapé et alors !

Publié le 30 mai 2014

Inscrit au programme Éco-École depuis 4 ans, le collège de Béthune avait choisi la thématique des solidarités avec deux idées principales à faire passer :

  • chacun, avec ses moyens et ses capacités, peut être solidaire, car chacun a quelque chose à échanger
  • les personnes handicapées sont avant tout des personnes comme tout le monde

Après avoir participé à la dictée d’Ela ou organisé une Flash-Mob à l’occasion du démarrage du Téléthon, c’est une vaste opération sur le handicap qui a été menée par le comité de suivi du collège.

Tout d’abord, une sensibilisation, 140 élèves de 5e, a été organisée. Un premier module avec Philippe Cuvillier, Triathlète malvoyant. Il a échangé avec les élèves sur sa pratique sportive et son quotidien.

Puis un deuxième module de mise en situation des élèves par l'Association des Paralysés de France (APF) de Liévin dans lequel, après un temps de présentation, les élèves ont réalisé un parcours en fauteuil au sein de l’établissement.

Puis une deuxième journée a été organisée à destination des délégués de classe de la 6e à la 3e, soit près de 50 élèves.

Au gymnase Carpentier, les élèves ont pratiqué des activités sportives (volley-assis, cessi-foot, etc.) en compagnie de 3 champions paralympiques camerounais.

Enfin, en guise de conclusion, une conférence débat a été organisée autour des célèbres artistes belges "Les Gars de Jette".

Les élèves méritants, ceux qui avaient répondu avec succès et rapidement au questionnaire mis en ligne sur le site internet du collège, ont pu assister à la projection de quelques épisodes de la mini-série qui passe juste avant le journal sur la télévision belge.

Après avoir répondu à toutes les questions et fait signer des autographes, les élèves ont même pu rédiger une charte de bon comportement qui sera inclue dans le carnet de correspondance dès l’année prochaine. Par exemple, lorsque vous passez sur un trottoir encombré qui vous oblige à faire un écart, faites l’effort de dégager le passage au cas où une personne en fauteuil viendrait à passer par là.