Vous êtes ici :

Accueil Accueil Actualités Développement Comité interministériel de la mer : Manuel Valls à Boulog...

Comité interministériel de la mer : Manuel Valls à Boulogne-sur-Mer

Publié le 22 octobre 2015

Manuel Valls, Premier ministre, Jean-Yves Le Drian, Ministre de la défense, et Emmanuel Macron, Ministre de l'économie, de l'industrie et du numérique, étaient à Boulogne-sur-Mer ce jeudi 22 octobre 2015 pour un Conseil interministériel de la mer.

Michel Dagbert, Président du Département du Pas-de-Calais, s’est joint aux travaux et aux diverses visites, notamment celles de Capécure et de Nausicaa. Frédéric Cuvillier, maire de Boulogne-sur-Mer et ancien secrétaire d'État chargé des transports, de la mer et de la pêche, a guidé l’assemblée dans laquelle avaient pris part également Annick Girardin, secrétaire d'État au développement et à la francophonie, Alain Vidalies, secrétaire d'État chargé des transports, de la mer et de la pêche, et Thierry Mandon, secrétaire d’État chargé de l’enseignement supérieur et de la recherche.

Ce Comité interministériel de la mer marque une nouvelle étape dans la construction de la politique maritime de la France qui doit allier "sécurité, croissance économique et protection des milieux marins". Premier port de pêche français, Boulogne-sur-Mer a pu être confronté à des difficultés économiques et symbolise cette volonté de renouveau et de croissance par le maritime.

Par les multiples sujets traités, le CIMer apporte de nombreuses réponses au monde de la mer. Parmi les principales mesures adoptées à Boulogne, on peut citer :

  • hisser les grands ports au niveau de leurs principaux concurrents européens en renforçant leur compétitivité et en leur donnant de nouvelles perspectives de développement
  • favoriser la compétitivité des armateurs et des chantiers navals en assurant la transition écologique de la flotte pour améliorer les conditions d’exploitation des navires
  • soutenir le renouvellement des flottes de pêche en profitant de la conjoncture favorable pour préparer l’avenir et l’installation des jeunes, avec des technologies toujours plus innovantes, etc.