Vous êtes ici :

Accueil Accueil Actualités Développement À Aire-sur-la-Lys, priorité aux vélos !

À Aire-sur-la-Lys, priorité aux vélos !

Publié le 19 octobre 2017

Imaginé en 2014, le projet « Aire, Ville cyclable » avance à grands pas, ou plutôt à grands coups de pédales. Ce lundi 16 octobre 2017, un nouveau tronçon a été inauguré par Michel Dagbert, Président du Département du Pas-de-Calais, Jean-Claude Dissaux, Vice-président du Conseil départemental et maire de la cité de Lydéric, Florence Wozny, Conseillère départementale et adjointe, et de nombreuses personnalités dont des représentants de Voies Navigables de France, de la Communauté de communes Flandre Lys, etc.

Entre Saint-Venant et Aire-sur-la-Lys, le long de la Lys, l’Eurovéloroute numéro 5 invite à la (belle) balade sur 12 kilomètres. Le chantier, original et écologique (les matériaux ont été acheminés par voie d’eau), a pris fin avec la symbolique coupure de ruban tricolore, sur une passerelle toute neuve qui permet la continuité de la piste cyclable entre le Bassin des quatre faces et le boulevard Clémenceau. Pour autant, le projet n’est pas à son terme. Si aujourd’hui, on peut rouler 18 kilomètres à vélo en toute sécurité dans Aire et sa périphérie (avec de superbes vues sur le patrimoine tant bâti que naturel), il reste à équiper le centre-ville. Les premiers aménagements dans le cœur de la cité historique vont débuter dans le courant de l’année 2018. Entre 7 et 8 kilomètres sont à réaliser, ils desserviront aussi les collèges, les lycées et les complexes sportifs. Le vélo sera prioritaire à Aire comme à Breda ! Il y a un réel besoin dans ce sens : notre flotte de 36 vélos électriques en libre-service  fonctionne déjà très bien  souligne Jean-Claude Dissaux. Le maire voit dans cette transition une formidable opportunité en matière d’attractivité et de développement touristique, complémentaire avec le futur port de plaisance :  On travaille en bonne intelligence avec le port d’Haverskerque-Saint-Venant, chacun doit y gagner, on devrait entamer les travaux fin 2018, cinquante anneaux sont prévus. 

À l’heure des discours, Michel Dagbert n’a pas manqué de souligner la qualité des projets airois toujours accompagnés par le Département (« Aire Ville cyclable » pèse six millions d’euros d’investissement dont 20 % sont pris en charge par le Conseil départemental).