Vous êtes ici :

Accueil Accueil Actualités Culture Ruralivres 2014 : Léa, 15 ans, décroche le prix des Grign...

Ruralivres 2014 : Léa, 15 ans, décroche le prix des Grignoteurs !

Dominique Dupilet aime tout dans l’opération Ruralivres : Le concept, le renouvellement permanent, les rencontres, le fait que le prix littéraire soit décerné par les jeunes, l’ambiance et l’esprit du salon…

Mercredi 7 mai 2014, fidèle au rendez-vous à l’espace Sagot, entouré de Jean-Marie Lubret, conseiller général et maire de Fruges, de Jean-Jacques Hilmoine, président de la Communauté de communes de Fruges et environs, de Jean Wallon, conseiller général, le Président du Département du Pas-de-Calais a salué une opération exemplaire que la collectivité n’est pas peu fière d’accompagner, au nom d’une culture qu’il faut soutenir partout, surtout en milieu rural.

Bien sûr, l’intéressé a profité du moment pour fustiger un projet du gouvernement qui fait couler beaucoup d’encre : Tout là-haut, on dit que les Départements ne servent à rien, qu’il faut les supprimer, il faut être parisien pour le croire ! Le millefeuille tant décrié par ceux qui n’ont pas connaissance des réalités, eh bien, ici à Fruges, on ne le trouve pas indigeste, bien au contraire. Car c’est l’addition des volontés et des partenaires qui permet de monter des actions culturelles et éducatives aussi exemplaires et nécessaires que Ruralivres !

En 2015, le Département du Pas-de-Calais compte toujours être derrière l’opération qui fêtera ses vingt ans et tentera de battre de nouveaux records en termes d’affluence et d’engouement. En 2014, le salon a attiré près de 1700 jeunes visiteurs sur deux jours (les 6 et 7 mai), ravis d’échanger avec des écrivains venus de toute la France et de participer à de nombreuses animations destinées à leur donner le goût de la lecture.

Au total, 66 collèges du Pas-de-Calais ont été séduits par la formule et son prix littéraire. 4 000 lecteurs (écoliers et collégiens) ont décidé que le meilleur ouvrage de la catégorie des Grignoteurs a été écrit par Léa Colin, une adolescente de 15 ans, originaire de Boisdinghem !
Ces mêmes lecteurs ont consacré Jo Witek dans la catégorie des Dévoreurs pour son livre Rêves en noir.
Fait à signaler, cette romancière qui vit dans l’Hérault est primée pour la deuxième fois à Ruralivres.

Âgée seulement de 15 ans, originaire de Boisdinghem dans le canton de Lumbres, Léa Colin a donc imaginé et écrit Tim Golder, le monde des griffons
Elle était émue le 7 mai au moment de recevoir son prix et d’être chaleureusement félicitée par D. Dupilet. Léa : C’est dur de réaliser, c’est incroyable, quand je songe qu’il y a quelque temps encore, je venais moi-même en tant que collégienne à ce salon que j’ai toujours adoré ! Je signe des dédicaces aujourd’hui, je me vois encore à la place des collégiens ! Ce que je veux faire plus tard ? Journaliste mais je veux aussi continuer à écrire des romans !